Vita et Sissinghurst

Classé dans : Non classé | 3

Dans mes lectures jardinières,
 elle figurait pour moi au côté de Gertrude Jeckill
 dans la création du “Jardin anglais”…
J’ignorais sa relation amicale et amoureuse avec Virginia Woolf…et sa très belle écriture… 
Depuis longtemps, je désirais fouler le sol de Sissinghurst,
jardin référence pour nombre de jardiniers contemporains…
C’est chose faite!  

Sissinghurst castle, tout de briques rouges revêtu

Tiens, des fritillaires comme chez Virginia…

beau tapis de printemps!

le jardin blanc à ses prémices…

Dans notre jardin, il y a 10 ans, j’ai choisi de poser le même dallage
 et opté pour ces couleurs chaudes…

Ah les belles touffes!!!

Chez virginia, elles étaient violettes…

le cognassier du Japon, il m’en faut un, c’est trop beau…

Atmosphère studieuse dans la tour

Une des vues du haut de la tour…

difficile de résister à l’achat de plantes!
Surtout que la “nursery” est très grande…

Il faudrait y retourner en été, quand l’opulence est la même  que celle vue à Charleston !

Très fair-play Harold, really!…

Encore quelques miles avant de reprendre l’Eurostar,
 quelques villages pleins de bonnes surprises…
dans le prochain post
et ce sera la fin de cet opus  !!!

3 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *